Conduire, et acquérir une voiture adaptée, est à la fois un véritable accélérateur de mobilité et un facteur clé pour l’autonomie des personnes à mobilité réduite. Mais au-delà des habituels points de vigilance, plusieurs critères méritent particulièrement l’attention des conducteurs handicapés lors de l’achat d’une voiture neuve ou d’occasion. Accessibilité, aménagements, praticité, confort… Tour d’horizon des éléments à prendre en compte pour bien acheter sa voiture handiconduite.

Ça y est, les aménagements du poste de conduite sont validés par le médecin agréé, le permis de conduire obtenu ou régularisé… Il ne reste plus qu’à trouver la voiture parfaite !

De l’importance de l’accessibilité de sa voiture adaptée…

Parce qu’avant même de conduire, il faut s’installer au poste de conduite, l’accessibilité du véhicule est un critère primordial pour les personnes à mobilité réduite. La simplicité avec laquelle le conducteur handicapé va pouvoir monter et descendre de son véhicule est en effet essentielle, et ce à plusieurs points de vue, de temps, d’organisation et d’efforts physiques. Pour éviter que chaque installation au volant se transforme en parcours du combattant, plusieurs points sont à examiner :

– les portes : l’amplitude des portes et notamment celle du conducteur handicapé ; leur manœuvrabilité ; pour les personnes en fauteuil qui chargent celui-ci à l’arrière, la possibilité de choisir ou faire installer une porte escamotable ou coulissante ;

– les sièges, et plus précisément le siège conducteur : la hauteur adéquate et les possibilités d’inclinaison et de réglage du dossier et de l’assise, l’ergonomie, le maniement de la ceinture de sécurité, sont autant de détails qui feront la différence en matière de confort au quotidien ;

– les accessoires : selon les aptitudes physiques de chacun, le positionnement de la poignée, et l’installation d’une planche de transfert SURFDIS peuvent s’avérer très utiles.

Euh… non, ça ne va pas être possible !

De l’indispensable à l’appréciable : les équipements de série ou en option

Conduire est pour tous une activité exigeante, nécessitant l’accomplissement de nombreux gestes. Afin d’accroître la sécurité et le confort des conducteurs, les constructeurs proposent aujourd’hui de nombreux équipements de série ou en option. Selon la situation de handicap, les besoins spécifiques et les contraintes budgétaires, il est important de lister les équipements dont doit être doté le futur véhicule adapté.

Parmi les nombreux équipements existants, par ordre de priorité :

  • la boîte de vitesses automatique, la direction assistée ;
    les rétroviseurs électriques (voire dégivrants), l’ouverture/fermeture centralisée des portes ;
  • le régulateur de vitesse, les essuie-glaces avec détecteur de pluie ;
  • la mémorisation de la position du siège conducteur, l’autoradio avec commande au volant, le système de navigation GPS…

Se faire conseiller, essayer un véhicule…

Si le projet d’achat concerne un véhicule d’occasion, il convient de vérifier les habituels points : kilométrage, moteur, pneus, etc. L’historique des entretiens réalisés ainsi que le compte-rendu du contrôle technique s’avèrent être de précieux documents pour apprécier l’état mécanique du véhicule sans avoir à se pencher sous le capot.

Dans tous les cas, véhicule neuf ou d’occasion, le mieux est de faire appel aux conseils et à l’expertise d’un professionnel. L’équipe SOJADIS Équipement et les installateurs agréés, installés partout en France, accompagnent les conducteurs à mobilité réduite à chaque étape de leur projet d’acquisition de voiture adaptée. De la recherche du véhicule à sa livraison, en passant par l’aménagement/l’équipement et les aides au financement, leurs connaissances, savoir-faire et expérience sont de précieux atouts sérénité.

Pour trouver l’installateur partenaire SOJADIS Équipement le plus près de chez soi : https://www.sojadis.com/la-societe/nos-installeurs-agrees-en-france/

Pin It on Pinterest