• Conduite handicap
    • Auto-école
    • Handi Equipements
  • Nos Aménagements
  • FAQ
  • Contact
  • Evaluez nous sur Trustpilot
  • Blog handiconduite
  • Mon compte
  • Panier

A l’occasion d’une nouvelle journée partagée avec Gwladys Lemoussu, en mars, au sein de notre entreprise, nous avons discuté permis de conduire, aménagement de véhicule, mobilité… en mode handi…conduite et cap ! Un échange à découvrir ici, et en intégralité en vidéo.

Trouver une auto-école adaptée handicap

Quand il a fallu trouver une auto-école adaptée handiconduite, Gwladys a pu compter sur son père pour mener les recherches. Car il a en effet fallu chercher… celles qui pouvaient accompagner les personnes handicapées dans leur apprentissage de la conduite, et la moins éloignée. A l’époque, Gwladys a trouvé une auto-école adaptée à une vingtaine de kilomètres de son domicile. Vous souhaitez savoir où se trouve l’auto-école handiconduite la plus près de chez vous ? Vous pouvez consulter notre carte des auto-écoles disposant d’un véhicule équipé des solutions Sojadis.

Certificat d’aptitude à la conduite, adaptation…

Afin de pouvoir passer son permis, Gwladys a passé la visite médicale en vue d’obtenir le certificat d’aptitude à la conduite. Lors de ce rendez-vous le médecin agréé a déterminé les aménagements nécessaires pour conduire à une main. Pour sa part, Gwladys conduit un véhicule boite automatique équipé de notre télécommande COMDIS. « Aujourd’hui, les technologies permettent au plus grand nombre de personnes handicapées de conduire, c’est une excellente chose pour qu’on soit libre… d’être comme les autres ! »

Gwladys nous a également expliqué que son handicap (une agénésie du bras gauche) ne pouvant pas évoluer, elle n’a pas besoin de passer de nouvelle visite médicale en vue d’une régularisation ou d’un renouvellement de permis. Concernant le financement de l’aménagement de son véhicule, c’est une nouvelle fois son père (vive les papas ! 🙂 ) qui l’a accompagnée dans les démarches auprès de la MDPH.

Pouvoir conduire avec un handicap, c’est plus de liberté !

Sa vie sans conduire ? À vélo ! Normal pour une triathlète… mais pour faire des centaines de kilomètres… Il faudrait songer aux transports en commun. Or, se pose pour nombre de personnes handicapées la question de l’accessibilité… Car là encore, en fonction des handicaps des uns et des autres, il reste beaucoup à faire pour l’accessibilité des transports et la mobilité, et au-delà, « la voiture permet la plus grande liberté, de se déplacer le plus sereinement »… sans avoir à se préoccuper de l’accessibilité des quais, du temps entre deux correspondances de trains, de dépendre de quelqu’un pour l’emmener à la gare, etc.

Si elle avait un conseil à donner à un jeune en situation de handicap qui hésiterait à passer son permis, Gwladys l’affirme, « Il ne faut pas avoir peur, tout est possible ! Il ne faut surtout pas hésiter à prendre contact avec les organismes, les auto-écoles, des spécialistes comme Sojadis et bien sûr télécharger le livre blanc Handiconduite* pour trouver tous les renseignements ».

*pour télécharger notre livre blanc #Handiconduite, c’est ici

Parler de son handicap pour taire les tabous

De manière générale, à propos du handicap, Gwladys le répète, « à chaque personne handicapée, un handicap différent. Chaque situation de handicap est différente et nous le vivons également différemment. Personnellement, je préfère aux personnes qui évitent, qui ne me posent pas de questions par gêne ou « pitié », les personnes curieuses, qui m’interrogent sur mon handicap. Ce sont celles-ci qui en parleront autour d’elles, qui contribuent à ce que la handicap ne soit plus un tabou ».

Dans cette vidéo, Gwladys livre également une confidence… et une astuce qui a changé sa vie de conductrice ! On ne vous en dit pas plus, la vidéo est juste ici  😉

Pin It on Pinterest